Syrie : Paulo Pinheiro déplore l'aggravation de la situation sur le terrain

Écouter /

Paulo Pinheiro, Président de la Commission d'enquête internationale indépendante sur la Syrie (Photo : ONU/Jean-Marc Ferré)

Le Président de la Commission d'enquête sur la Syrie, Paulo Pinheiro, multiplie des contacts et des interventions aux Nations Unies pour rappeler que la situation des droits de l'homme en Syrie s'est énormément aggravée, et pour solliciter une action concertée de la communauté internationale afin de mettre un terme à cette triste réalité.

Le mandat de cette Commission, dirigée par Paulo Pinheiro, est prorogé jusqu'au mois de mars l'année prochaine.

« Depuis septembre, il y a toujours une aggravation de la guerre civile ; et la guerre civile c'est un désastre pas seulement en termes militaires, mais parce que tout ce qui est illégal lorsque vous avez un Etat de droit, c'est possible et acceptable comme la torture, la détention arbitraire, les violences sexuelles » a déclaré Paulo Pinheiro.

« C'est une situation énormément grave et c'est la population civile qui est prise entre des feux venant des deux cotés, des forces du Gouvernement et les forces rebelles » a-t-il ajouté.

(Extrait sonore : Paulo Pinheiro, Président de la Commission d'enquete de l'ONU sur la Syrie ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...