Syrie: l'OMS condamne les attaques contre les services de santé

Écouter /

photo:oms-syrie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) condamne fermement les attaques contre les services de santé en Syrie et exprime sa vive préoccupation quant aux conséquences de telles attaques contre le personnel médical, les patients et les infrastructures sanitaires.

En raison de l'escalade de la violence, près de 67% des hôpitaux publics ont été touchés et sur ce nombre, près de 29% des personnes sont hors service. En outre, 271 des 520 ambulances ont été endommagées ou affectées.

L’OMS appelle donc les différentes parties à mettre un terme à la violence afin de permettre un accès sécurisé des patients aux services de santé. L'OMS plaide pour une meilleure protection de l’ensemble du personnel de santé, mais aussi pour l'approvisionnement de médicaments, de vaccins et des équipements médicaux.

Illustration de la détérioration de la crise humanitaire, la ville de Homs, par exemple, manque cruellement de personnels soignants. Au moins 50% des médecins ont quitté la région où seuls trois chirurgiens continuent d’opérer, selon l’OMS.

En septembre dernier, l'OMS s'était déjà inquiétée de la grave pénurie de médicaments et de produits pharmaceutiques en Syrie. Plus de 90 % des médicaments en République arabe syrienne ont été produits localement avant le début des troubles en février 2011. Depuis lors, les sanctions économiques et une augmentation des dépenses opérationnelles ont eu des effets négatifs sur la production de médicaments et de produits pharmaceutiques.

L'intensification des affrontements a eu un impact sur les usines de produits pharmaceutiques à Alep-Campagne, Homs, et Damas-Campagne, où se situent 90 % des usines du pays. Beaucoup de ces usines ont maintenant été fermées en raison des affrontements actuels et de l'augmentation du prix de l'essence.

Selon l'OMS, les besoins prioritaires de la population restent la santé, les vivres, l’eau et les installations sanitaires.

(Extrait sonore : Tarek Jasarevic, porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé)

 

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...