Syrie : les quinze condamnent les bombardements en Turquie

Écouter /

Gert Rosenthal

 Le Conseil de sécurité a condamné ce jeudi dans les termes les plus forts le bombardement par les forces armées syriennes de la ville turque de Akcakale, ce qui a entraîné la mort de cinq civils, qui étaient tous des femmes et des enfants.

Dans une déclaration à la presse, les quinze ont exprimé leurs sincères condoléances aux familles des victimes, au Gouvernement ainisi qu'au peuple de la Turquie.

La déclaration précise que cet incident souligne les conséquences graves que la crise en Syrie a sur la sécurité de ses voisins et sur la paix et la stabilité régionales.

Les membres du Conseil exigent que de telles violations du droit international s’arrêtent immédiatement et ne soient pas répétées. Les quinze appellent le gouvernement syrien à respecter pleinement la souveraineté et l’intégrité territoriale de ses voisins.

Enfin, les quinze demande les deux parties à faire preuve de retenue.

Par ailleurs, Gert Rosenthal, le Représentant permanent du Guatemala auprès des Nations Unies et actuel Président du Conseil a précisé, en réponse aux questions des journalistes, qu'un projet de déclaration sur les attentats d'Alep était actuellement examiné et que les consultations se poursuivront vendredi matin.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...