Syrie : les quinze condamnent les attentats à Alep et les attaques contre la Turquie

Écouter /

 

Gert Rosenthal

 Le Conseil de sécurité a condamné vendredi dans les termes les plus forts les attentats-suicides d'Alep revendiqués par le groupe islamiste Jabbar al-Nursa affilié à Al-Qaeda, qui ont fait des douzaines de morts et des centaines de blessés.

Dans une déclaration à la presse lue par le Président du Conseil, le Représentant permanent du Guatemala, Gert Rosenthal, les quinze ont rappelé que le terrorisme présente la menace la plus forte à la paix internationale, qu'il est en aucun cas acceptable, et que les Etats ont pour leur part l'obligation de respecter le droit international et surtout les droits humains en luttant contre ce fléau.

 

En début de soirée jeudi, le Conseil de sécurité avait déjà fermement condamné le bombardement par les forces armées syriennes de la ville turque de Akcakale, qui a entraîné la mort de cinq civils.

Pour les quinze, l'incident transfrontalier souligne les conséquences graves que la crise en Syrie a sur la sécurité de ses voisins et pour la paix et la stabilité régionales.

Le Conseil de sécurité a exigé que de telles violations du droit international cessent immédiatement et ne soient pas répétées. Enfin, les quinze appellent le gouvernement syrien à respecter pleinement la souveraineté et l’intégrité territoriale de ses voisins et demande aux deux parties de faire preuve de retenue.”

(Mise ne perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...