Syrie: le PAM renforce les distributions pour répondre aux besoins alimentaires croissants

Écouter /

Un jeune garçon assis devant un immeuble détruit par des bombardements à Homs, en Syrie (Photo : PAM/Abeer Etefa)

Alors que les violences continuent dans les villes d'Alep, Damas et Homs, le Programme alimentaire mondial (PAM) intensifie ses opérations pour fournir une assistance alimentaire à plus d'un million de personnes qui ont fui leur maison et qui vivent désormais chez leurs proches ou dans des centres d'accueil.

Le PAM prévoit d'atteindre 1,5 million de personnes en Syrie à travers une nouvelle phase de distributions alimentaires qui débutera ce mois-ci. Ce chiffre est le double du nombre de personnes soutenues en juillet.

Le PAM accorde la plus grande priorité aux personnes déplacées- 1,2 million de personnes selon le bilan officiel- mais nous œuvrons également pour atteindre les familles les plus vulnérables qui vivent toujours dans leur maison mais dont l'accès à la nourriture a été gravement entravé en raison des conflits.

Réponse régionale du PAM

Des milliers de Syriens ont fui vers la Jordanie, le Liban, la Turquie et l'Iraq afin d'échapper au conflit et aux violences dans leur pays. Les besoins alimentaires constituent une de leur première nécessité. Le PAM répond à la situation en mettant en place une opération régionale d'urgence, dans les 4 pays affectés, destinée à apporter une assistance alimentaire à plus de 75 000 réfugiés syriens.

Dans les zones de conflit, les prix alimentaires ont presque doublé depuis le début des violences. Dans les gouvernorats visités par les équipes du PAM, les prix déjà élevés ont augmenté de 20 pour cent supplémentaires.

En collaborant avec notre partenaire sur place, le Croissant rouge arabe-syrien, nous pouvons accéder à la plupart des 14 gouvernorats avec une assistance alimentaire. Pourtant, certains endroits restent inaccessibles pour des raisons de sécurité.

Par ailleurs, environ 250 000 personnes ont traversé la frontière vers les pays voisins comme l'Iraq, la Jordanie, le Liban et la Turquie. Les équipes du PAM dans ces pays distribuent des bons d'achat alimentaire comme un outil de réponse et d'aide.

En août, le PAM a fourni une assistance alimentaire sous forme de bons d'achat, de distributions de rations ou de repas chauds à plus de 75 000 réfugiés syriens en Irak, en Jordanie et au Liban. En octobre, le programme de bons d'achat sera élargi pour soutenir 30 000 réfugiés supplémentaires en Turquie.

Les bons d'achat alimentaire sont échangeables contre une liste de denrées alimentaires comme les produits laitiers comme le fromage, le lait, le yaourt et les œufs qui ne font pas partie d'un panier alimentaire traditionnel. Le PAM utilise souvent les bons d'achat dans les situations où la nourriture est disponible sur les marchés locaux mais les populations n'ont pas les ressources nécessaires pour en acheter.

(Interview : Daly Belgasmi, Directeur régional du PAM pour le Moyen-Orient, l’Asie centrale et l’Europe orientale ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...