Syrie : le Conseil de sécurité salue l’initiative de cessez-le-feu durant l'Aïd Al Adha

Écouter /

Gert Rosenthal, Représentant permanent du Guatemala auprès des Nations Unies et Président de Conseil de sécurité pour le mois d’octobre (Photo : UN Photo/JC McIlwaine)

Les membres du Conseil de sécurité ont salué mercredi, à New York, l’initiative importante et opportune du Représentant spécial conjoint de l’Organisation des Nations Unies et la Ligue des États arabes pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, pour un cessez-le feu et la cessation de la violence sous toutes ses formes au cours de la période des fêtes musulmanes de l’Aïd Al Adha. Les quinze se font l'écho de l’appel conjoint des secrétaires généraux de l’Organisation des Nations Unies et de la Ligue des États arabes à tous les acteurs régionaux et internationaux pour le soutenir et leur demandent d'user de leur influence sur les parties concernées pour faciliter la mise en œuvre du cessez-le feu et la cessation de la violence.

Devant les journalistes, le Président du Conseil durant le mois d'octobre, le diplomate guatémaltèque, Gert Rosenthal, au nom des membres du Conseil de sécurité, a demandé à toutes les parties, en particulier au Gouvernement de la République arabe syrienne, de répondre positivement à l’initiative du Représentant spécial conjoint, et a réitéré l'appel du Conseil aux autorités syriennes à autoriser immédiatement, un accès complet et sans entrave du personnel humanitaire à toutes les populations dans le besoin d’une assistance, conformément au droit international et aux principes directeurs de l’aide humanitaire. Les quinze demandent aussi à toutes les parties en Syrie, en particulier aux autorités syriennes, de coopérer pleinement avec les Nations Unies et les organisations humanitaires pertinentes afin de faciliter la fourniture d’une assistance humanitaire. Dans ce contexte, les membres du Conseil de sécurité ont demandé à tous les États Membres de contribuer d’urgence au plan de réponse d'aide humanitaire de l’ONU à la Syrie.

Les membres du Conseil ont convenu que le cessez-le-feu au cours de la période de l’Aïd Al Adha pourrait constituer une première étape vers une cessation durable de toutes les violences, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité 2042 (2012) et 2043 (2012). Ils ont souligné la nécessité de lancer une transition politique syrienne inclusive menant à un système politique, démocratique et pluriel qui réalise les aspirations légitimes du peuple syrien en matière de démocratie, d’égalité et de justice, quelles que soient les affiliations, les ethnies et les croyances.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...