Syrie : la France dénonce un «pouvoir barbare et sanguinaire»

Écouter /

Bernard Cazeneuve, Ministre délégué aux affaires européennes de la France.

Le Ministre délégué aux affaires européennes de la France a dénoncé la répression en Syrie et qualifié le régime Assad de « pouvoir barbare et sanguinaire ».  Bernard Cazeneuve s’exprimait en présence du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à l’ouverture, ce lundi à Strasbourg, du premier Forum mondial de la démocratie. Selon le Ministre, le « peuple syrien est maintenu sous le joug d'un pouvoir barbare et sanguinaire».

Bernard Cazeneuve a donc eu une pensée forte pour tous ces innocents parmi lesquels figurent des femmes, des enfants, de jeunes hommes épris de liberté. « Une pensée qui ait suffisamment de puissance pour aspirer à tous ceux qui au sein de la communauté internationale souhaitent le départ du pouvoir de Bachar al-Assad et de son clan funeste ».

Le Ministre note que l'aspiration à la liberté et aux droits de l'homme peut certes être réprimée. Mais cette aspiration s'est désormais enracinée dans la conscience des hommes.

Par son aspiration à la liberté et à la démocratie, la jeunesse du Printemps arabe montre le chemin, a souligné le Ministre.

La première édition du Forum mondial de la démocratie, qui se tient de lundi à jeudi à Strasbourg, rassemble plus d’un millier de responsables politiques, universitaires et militants de la société civile. Ils doivent plancher ensemble sur le thème: “La démocratie à l’épreuve: entre modèles anciens et réalités nouvelles”.

(Extrait sonore : Bernard Cazeneuve, Ministre délégué aux affaires européennes de la France)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/11/2014
Loading the player ...