Sous-alimentation : il faut l'éradiquer « de notre vivant », selon José Graziano

Écouter /

Le Directeur général de la FAO a invité jeudi 25 octobre les groupes internationaux influents en matière d’alimentation et tous les acteurs du système alimentaire mondial à unir leurs forces pour éradiquer la faim « de notre vivant ».

À Turin, dans son allocution d’ouverture de la conférence « Terra Madre », organisée par le mouvement international « Slow Food », José Graziano da Silva a déclaré que pour éliminer la faim, il faudrait commencer par éliminer les pertes et les gaspillages alimentaires.

« Environ un tiers de la nourriture produite dans le monde est perdue ou gaspillée chaque année. Cela suffirait à nourrir 500 millions de personnes sans exercer de pression supplémentaire sur les ressources naturelles », a-t-il déclaré. En même temps, 1,5 milliard d’individus environ, souffrent de surcharge pondérale, comparé aux 868 millions de personnes sous-alimentées, a-t-il poursuivi.

La Conférence Terra Madre, qui se réunit tous les deux ans et à laquelle participent quelque 130 pays, se penche sur les questions d’alimentation, d’agriculture, de développement durable, de gastronomie, de mondialisation et d’économie. Slow Food International est une association à but non lucratif qui compte 100.000 membres dans le monde entier et défend une alimentation traditionnelle, durable, nutritive et savoureuse.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Crise alimentaire, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
17/09/2014
Loading the player ...