RDC : l'Eglise catholique toujours sans nouvelles de ses prêtres enlevés au Nord-Kivu

Écouter /

En République démocratique du Congo, l'Eglise catholique est toujours sans nouvelles de ses trois prêtres enlevés par des hommes armés le 19 octobre dans leur couvent à Mbau, situé à 20 kilomètres de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Les assaillants n'ont pas encore été identifiés et il n'y a pas eu de revendications jusqu'à présent. L'Eglise catholique demande au gouvernement d'intervenir pour obtenir la libération des ces prêtres.

Monseigneur Melchisédech Sikulu, évêque du diocèse de Beni – Butembo, dit ignorer les motivations des ravisseurs. Il dit ne pas comprendre que des hommes armés s'en prennent à des prêtres parmi lesquels il y a deux nouveaux « qui venaient d'arriver à la paroisse ». « On ne peut pas dire qu'ils ont eu des précédents dans l'exercice de leur ministère ici », explique-t-il, reconnaissant que « des actes de ce genre se répètent » dans cette partie du pays, en proie à plusieurs groupes armés. Par ailleurs, Monseigneur Melchisédech Sikulu salue, sans en dire davantage, la mobilisation des autorités locales et des fidèles pour obtenir la libération de ces prêtres.

Les trois prêtres ont été enlevés le vendredi vers 21H30 locales. Selon des sources locales, leurs ravisseurs les ont trouvés en train de suivre la télévision. Ils les auraient d'abord ligotés avant de les amener avec eux. D'autres sources dans la région attribuent cet enlèvement aux rebelles ougandais de l'ADF/Nalu, actifs dans cette zone. Elles affirment que cette pratique est devenue récurrente à Mbau et les localités environnantes. Il y a deux mois, la société civile locale avait dénoncé l'enlèvement de plusieurs civils par des hommes armés dans le groupement du secteur de Beni – Mbau.

(Mise en perspective : Matrial Papy Mukeba, pour Radio Okapi)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...