Petits États : relever les défis et saisir les opportunités de la mondialisation

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon

Une conférence au niveau ministériel a eu lieu ce 1er octobre à New York. Elle a été organisée à l'occasion du 20ème anniversaire du Forum des petits États. Cette rencontre internationale s'est déroulée en présence entre autres de Vuk Jeremic, le Président de l'Assemblée générale, de la Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton et du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Ce dernier a évoqué l'aide de l'ONU à ces États.

Selon Ban Ki-moon, les petits États auront besoin d'une attention spéciale. « C'est pourquoi les Nations Unies et moi-même, accordons une grande priorité, depuis quelques années, aux préoccupations des petits pays vulnérables », a-t-il précisé. « Le système des Nations Unies appuie les petits États dans leurs efforts pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), en les aidant à faire face à leur vulnérabilité, à renforcer leur capacité, à construire des infrastructures, à promouvoir leurs ressources humaines, à relever les défis et saisir les opportunités de la mondialisation», a-t-il ajouté.

Confrontés à un avenir qui ne présente d'autre certitude que celle du changement, les petits États sont assaillis de problèmes et de difficultés dans leur marche vers un mode de vie et un développement durables. Le défi à relever consiste, selon l'UNESCO, à renforcer les capacités, les passerelles et les réseaux, à promouvoir des opérations porteuses de solutions, qui mobilisent les acteurs et les publics déterminants, produisent une dynamique et un impact réels et soient respectueux des cultures tout en étant scientifiquement valables.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...