Ouganda : la fièvre hémorragique de Marburg dépistée

Le Ministère ougandais de la santé a annoncé le 22 octobre la présence du virus de la fièvre hémorragique de Marburg dans la localité de Kitumba situé dans le district de Kabale au Sud-Ouest du pays. Des échantillons de sang prélevés sur trois personnes dans cette région, se sont révélés positifs au virus de la fièvre hémorragique de Marburg. L'OMS et le Ministère de santé de l'Ouganda travaillent ensemble pour contenir la propagation de cette maladie.

La fièvre hémorragique de Marburg a été identifiée pour la première fois en 1967 au cours d'une épidémie à Marburg et à Francfort, en Allemagne, et à Belgrade, en ex-Yougoslavie, après que des singes infectés ont été importés d'Ouganda. La fièvre hémorragique de Marbourg est une maladie grave et souvent mortelle provoquée par un virus de la même famille que celui à l'origine de la fièvre hémorragique à virus Ébola.

Le virus de Marburg se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques et les tissus de personnes infectées mais aussi en cas de manipulation d'animaux sauvages tels que des singes, des chauves-souris malades ou morts. La prise en charge repose généralement sur un traitement symptomatique.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Épidémie d'Ebola, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...