NEPAD : une première décennie réussie à confirmer

Écouter /

NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique)

Retour sur les dix ans du NEPAD, le nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique et le débat que lui consacre ce mercredi l'Assemblée générale de l'ONU. L'occasion de dresser le bilan d'une initiative continentale lancée au début du millénaire dans un contexte d'afro-pessimisme et qui est devenue l'Agence de développement de l'Union africaine. Le NEPAD qui, aujourd'hui, selon son Secrétaire exécutif Ibrahim Mayaki, est un succès en raison notamment des plans de développement dans les secteurs de l'agriculture, du transport, de la santé et des infrastructures. Pour autant les défis de l'appropriation, de la mobilisation des ressources africaines et du renforcement des capacités humaines du NEPAD doivent être relevés.

Ibrahim Mayaki estime qu'au cours de la prochaine décennie, il faudra relever deux défis. D'abord, le NEPAD devra construire un “think tank” public continental pour nourrir en idées la Commission économique africaine et les commissions économiques régionales. Par ailleurs, le NEPAD devra développer l'entreprenariat africain. Car pour son Secrétaire exécutif ce ne sont pas les dirigeants ou les gouvernements africains qui contribueront à développer l'Afrique, mais bien les entrepreneurs du continent.

Créé au début du millénaire, le NEPAD est un cadre stratégique de l’Union africaine pour le développement socio-économique du continent. Selon ses pères fondateurs, il est à la fois une vision et un cadre stratégique pour l’Afrique au 21ème siècle. Ces derniers ont souhaité qu'il constitue une nouvelle intervention menée par les dirigeants africains en vue de relever les défis critiques auxquels le continent est confronté : pauvreté, développement et marginalisation du continent au plan international.

Le NEPAD offre aux pays africains l'occasion unique de prendre totalement le contrôle de leur programme de développement, de travailler ensemble et étroitement, et de coopérer plus efficacement avec les partenaires internationaux.

Le NEPAD, dont le siège se trouve à Midrand, en Afrique du sud, emploie une centaine de personnes. Il gère un certain nombre de programmes et projets dans six domaines thématiques : agriculture et sécurité alimentaire; changement climatique et gestion des ressources naturelles; intégration régionale et infrastructures; développement humain; gouvernance économique et des entreprises; et questions transversales, parmi lesquelles le genre, le renforcement des capacités et les technologies de l'information et de la communication.

(Interview : Ibrahim Mayaki, Secrétaire exécutif du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...