Mali : l'OIM lance un appel de fonds pour aider les déplacés et les familles d'accueil

Écouter /

Les réfugiés et les déplacés maliens s’interrogent sur leur avenir, notamment en raison de la situation humanitaire au Nord du Mali (photo: UNHCR/H. Caux)

L'OIM au Mali lance un appel de 6 millions de dollars pour pouvoir continuer à fournir des services de secours d'urgence aux déplacés internes et aux familles d'accueil démunies au Mali qui doivent partager leurs maigres ressources avec les déplacés.

D'après de récentes données du Comité permanant inter organisations chargé de la protection et des mouvements de population au Mali, le pays compte aujourd'hui plus de 200 000 déplacés internes. La plupart ont fui leur maison au nord du Mali lorsque les rebelles ont envahi la région.

La majorité des déplacés internes ont soit trouvé refuge dans des familles d'accueil au nord du pays, soit franchi la ligne de démarcation en direction du sud, où ils vivent avec des familles d'accueil ou dans des abris temporaires. D'autres vivent dehors avec très peu de nourriture, d'eau et d'installations sanitaires.

Le personnel de l'OIM au Mali explique que certaines familles d'accueil prennent en charge jusqu'à 30 déplacés internes, un poids qui pèse énormément sur leurs ressources déjà limitées. La plupart d'entre elles ont déjà subi d'importantes pénuries de nourriture qui ont frappé toute la région du Sahel lors de la sécheresse. L'impact de la sécheresse a été aggravé par la crise économique qui sévit depuis le coup d'Etat de mars 2012 et l'imposition de sanctions internationales.

D'après les travailleurs humanitaires, si les familles d'accueil ne reçoivent pas d'aide, elles pourraient forcer les déplacés à quitter les lieux et à trouver refuge ailleurs. L'OIM prévoit de leur fournir des moyens d'existence qui leur permettront de renforcer leur résistance à cette longue crise et de soutenir les mécanismes d'adaptation qu'elles ont mis en place pour aider les déplacés.

Les fonds seront également utilisés pour fournir de l'eau, des installations sanitaires, des articles d'hygiène et des soins de santé de base à non moins de 35 000 déplacés internes. L'OIM effectuera en outre un suivi des déplacements pour évaluer le nombre de déplacés internes, les itinéraires qu'ils empruntent et leurs moyens de déplacement.

A ce jour, l'OIM au Mali a reçu environ 1,3 million de dollars pour ses interventions d'urgence au Mali. Le Bureau d'USAID d'aide en cas de catastrophe à l'étranger (OFDA), le Fonds central des Nations Unies pour les interventions d'urgence (CERF) et le Département de l'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) font partie des donateurs.

(Interview : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'OIM ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...