Lutte contre les mariages précoces : témoignage de la jeune Salamatou du Niger

Écouter /

Salamatou Aghali Issoufa, sage-femme et jeune activiste au Niger (Photo : ONU/Paulo Filgueiras)

A l’occasion de la toute première Journée internationale de la fille, observée le 11 octobre, le Président du groupe des sages et fondateur du partenariat mondial « Filles, pas épouses », l’archevêque Desmond Tutu, le Secrétaire général Ban Ki-moon et les chefs des agences onusiennes pour la population, l’enfance et les femmes, ont dénoncé la pratique des mariages précoces, qui constitue une violation des droits de toutes les filles qui en sont victimes.

Salamatou Aghali Issoufa, jeune sage-femme du Niger et activiste de l'association Amis des jeunes », livre son témoignage sur les mariages précoces dans son pays. Elle a échappé à être mariée dans son village à un homme âgé de plus de 50 ans alors qu'elle avait à peine 16 ans.

Selon l'UNICEF, le Niger enregistre le taux le plus élevé de mariages précoces et forcés dans le monde. Une fille sur deux est mariée avant l’âge de 15 ans. Une fille qui refuse la décision de ses parents est considérée comme une rebelle de la société. La pression de la société force beaucoup d’entre elles à accepter le mariage, même si elles ne le veulent pas vraiment.

Le mariage précoce, une pratique qui existe depuis longtemps au Niger, expose les adolescentes à de graves risques physiques et psychologiques. Ce type de mariage expose également les adolescentes à d’autres risques. Au Niger, la moitié des adolescentes ont au moins un enfant avant l’âge de 17 ans, et une femme meurt toutes les deux heures à la suite de complications pendant l’accouchement. Les grossesses précoces chez des filles qui n’ont pas encore fini de se développer présentent des risques graves pour la santé de la mère et de l’enfant.

(Témoignage : Salamatou Aghali Issoufa, sage-femme et jeune activiste au Niger ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...