L'OIM va aider des migrants africains bloqués au Maroc à rentrer chez eux

Écouter /

(Photo : OIM)

L’Organisation internationale pour les Migrations (OIM) a lancé, ce mardi 2 octobre à Genève, un appel mardi de 800.000 USD pour faciliter le retour d’un millier de migrants africains dans leurs pays d’origine. Les migrants viennent pour l’essentiel du Cameroun, du Nigeria, du Sénégal et de Côte d’Ivoire et sont arrivés au Maroc dans l’espoir de pouvoir se rendre en Europe.

L’OIM indique qu’il s’agit d’un programme de retour volontaire, à bord d’avions affrêtés par le gouvernement au Maroc. L’assistance de l’OIM sera fournie une fois que les migrants seront rentrés dans leur pays d’origine et devrait leur permettre de financer la création d’une mini-entreprise, ou d’une formation professionnelle.

Les migrants viennent pour l’essentiel du Cameroun, du Nigeria, du Sénégal et de Côte d’Ivoire et sont arrivés au Maroc dans l’espoir de pouvoir se rendre en Europe.

Mais comme il est de plus en plus en difficile pour ces migrants africains de faire le voyage vers l’Europe, ils se retrouvent bloqués au Maroc, sans emploi et sans lieu de résidence.

« Parmi les migrants figurent des mineurs non accompagnés, des femmes enceintes, des femmes avec enfants, et d’autres souffrant de maladies chroniques qui veulent à tout prix rentrer chez eux », souligne l'OIM.

Depuis 2005, l’OIM a assisté quelque 3.500 migrants vulnérables au Maroc, grâce à des fonds provenant de la Suisse et de la Belgique.

(Extrait sonore : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'OIM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...