Laboratoires en Haïti : s'assurer de la qualité des produits

Écouter /

La Direction du contrôle de la qualité et de la protection du consommateur du Ministère du commerce et de l'industrie a organisé le 11 octobre, un atelier de travail sur « l'Accréditation des laboratoires et des systèmes d'assurance et de la qualité dans les laboratoires ». Cette rencontre de travail, a regroupé une trentaine de représentants de ces laboratoires. Objectif : remédier aux problèmes liés à la qualité et au contrôle des produits fabriqués et consommés tant en Haïti qu'à l'étranger.

Le Directeur général du Ministère du commerce et de l'industrie, Luc ÉSPÉCA, soutient que l'État haïtien entend procéder dans les prochains jours au contrôle de la qualité et de la certification des produits de consommation vendus sur le marché haïtien.

Un ensemble d'efforts a été mis en train à travers l'Unité de Facilitation des Achats des Produits Locaux (UFAPL) dans le but de mieux valoriser les produits locaux et de stimuler du même coup la production nationale. Pour atteindre cet objectif, il est impératif d'assurer non seulement la disponibilité et la régularité de l'offre des produits locaux mais aussi de garantir un niveau de qualité standard pour les produits achetés dans le cadre de ce programme.

En Haïti, plusieurs Chambres d'agriculture, celles de St Raphael, de Limonade et de La Victoire, ont pu signer des contrats avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et La Coopération française en vue de fournir des denrées alimentaires qui seront utilisées en grande partie dans le Programme national de cantines scolaires (PNCS). Les achats qui concernent surtout le riz et le maïs totalisent des centaines de tonnes de ces denrées alimentaires.

(Extrait sonore : Luc ÉSPÉCA, Directeur général du Ministère haïtien du commerce et de l'industrie ; propos recueillis par Amos Lamothe Charles de MINUSTAH FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...