La Francophonie au service de l'éradication de la pauvreté

Écouter /

(Photo : ATD-Quart Monde)

À l'occasion de la Journée internationale pour l'éradication de la pauvreté, placée cette année sous le thème « Mettre fin à la violence de l'extrême pauvreté, s'appuyer sur les capacités de tous pour bâtir la paix », le Burkina Faso et la France ont coparrainé avec ATD quart monde un évènement de sensibilisation au Siège de l'ONU à New York.

L'évènement ainsi que la thématiques étaient ancrés dans le récent rapport d'ATD quart monde « La misère est violence – Rompre le silence – Chercher la paix», qui établit que l'extrême pauvreté est une forme de violence qu'elle déshumanise et dénie les droits fondamentaux des personnes vivant dans la misère et que les personnes connaissant la pauvreté sont les premiers acteurs de paix.

Le Représentant permanent de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) dont les membres se sont récemment engagés à lutter contre la pauvreté dans la Déclaration de Kinshasa, a participé à l’événement. Selon Filippe Savadogo, l'Observateur permanent de l’OIF auprès de l'ONU, la Francophonie propose « la solidarité » pour lutter contre la pauvreté, à travers ses programmes pour les jeunes et les femmes.

Au micro de la Radio des Nations Unies l'Observateur témoigne des initiatives dans lesquelles il a été impliqué pour lutter contre la pauvreté ainsi que sur les programmes de la Francophonie.

(Interview : Filippe Savadogo, Observateur permanent de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l'ONU ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...