Journée mondiale de l'alimentation : les coopératives agricoles cruciales pour relever le défi ''Faim zéro ''

Écouter /

« Les coopératives agricoles qui font déjà vivre des millions de petits exploitants peuvent apporter une contribution importante à la lutte contre la pauvreté et la faim si les gouvernements, la société civile et les universités leur offraient un soutien adéquat ».

Ce message est lancé aujourd’hui par l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation.

José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO insiste sur la nécessité de miser sur l’éradication totale de la faim, en ajoutant que de nombreux pays d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Asie montrent que cela est possible.

Il défend fermement les coopératives comme moyen essentiel d’extirper les petits agriculteurs de la pauvreté et de la faim.

Bien qu’ils produisent la majeure partie de la nourriture dans de nombreux pays, les petits exploitants manquent d’accès aux marchés pour vendre leurs produits. Ils manquent également d’accès aux services financiers et de pouvoir de négociation pour acheter les intrants à de meilleurs prix.

D'où le plaidoyer du Directeur général de la FAO en faveur des coopératives agricoles. Elles peuvent aider les petits exploitants à surmonter ces contraintes et jouent un rôle crucial dans la création d’emplois, la réduction de la pauvreté, l’amélioration de la sécurité alimentaire. Elles contribuent en outre au PIB dans de nombreux pays.

Ban Ki-moon pour sa part a souligné dans un message délivré à l'occasion de la Journée de l’alimentation que les coopératives agricoles étaient cruciales pour relever le Défi faim zéro qu’il avait lui-même lancé à la Conférence sur le développement durable de Rio+20 en juin dernier.

Mise en perspective de Maha Fayek

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...