Ian Eliasson : le développement n'est plus la chasse gardée des États- Nations

Écouter /

Jan Eliasson, Vice-secrétaire général des Nations Unies.

Une importante commission des Nations Unies a inauguré lundi un examen quadriennal complet des activités de développement de l'Organisation mondiale.

Ian Eliasson, Vice Secrétaire général de l'ONU a appelé à une plus grande cohérence et efficacité dans l’adaptation de la réponse onusienne aux réalités d’un monde en perpétuelle mutation.

Ian Eliasson note que, tout au long de son histoire de plus de 60 ans, le système de développement de l’ONU a été régulièrement capable de démontrer sa capacité à se réinventer afin de rester un acteur de développement essentiel dans un environnement en perpétuelle évolution.

« Il est essentiel que l’Organisation maintienne et consolide cette capacité d’adaptation », a-t-il plaidé.

Ian Eliasson estime que le développement n'est plus la chasse gardée des États-Nations. Les fondations, les réseaux et les autres parties prenantes jouent un rôle de plus en plus important dans la coopération en matière de développement, a-t-il soutenu.

Mise en perspective : Maha Fayek

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...