Haïti : Mariano Fernandez en désaccord avec des parlementaires de l'opposition

Écouter /

Mariano Fernandez (Photo : ONU/Logan Abassi)

En Haïti, la récente déclaration du Chef de la MINUSTAH, la Mission de l'ONU pour la stabilisation dans ce pays, suscite les critiques des parlementaires de l'opposition. Mariano Fernandez, a récemment demandé aux parlementaires haïtiens de trouver une formule pour désigner les trois représentants du Parlement au Conseil électoral permanent.

Les parlementaires soutiennent que cette déclaration ne fait qu’appuyer le Président de la République et ne tient pas compte de l'impossibilité matérielle du Parlement de désigner ses représentants au Conseil électoral permanent. Ces législateurs demandent à Mariano Fernandez d'éviter de faire pareille déclaration qui peut fragiliser d'avantage l'institution parlementaire.

Concernant la MINUSTAH, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à l'unanimité le 12 octobre dernier une résolution qui proroge le mandat de la MINUSTAH en Haïti jusqu'au 15 octobre 2013. Dans sa résolution, le Conseil considère que la stabilisation du climat politique et institutionnel est essentielle à la stabilité du pays et à l'entreprise de relèvement et de reconstruction. Le Conseil en conséquence demande à la MINUSTAH de continuer à soutenir le processus politique en cours en Haïti. Il demande à tous les acteurs politiques concernés en Haïti de coopérer à la mise en place du Conseil électoral permanent institué par voie d'amendement constitutionnel, et à l'organisation d'élections législatives, municipales et locales partielles différées de trop longue date.

(Mise en perspective: Jean Paul Lundi de MINUSTAH FM)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...