Haïti : l'odyssée de deux Népalais victimes de trafic humain à Cap Haïtien

Écouter /

Deux Népalais, victimes de trafic humain et séquestrés en Haïti, ont été secourus par l’Organisation internationale des migrations (OIM) et sont rentrés à Katmandou après une odyssée de 11 mois. Selon un porte-parole de l’OIM, les deux hommes, âgés d’une trentaine d’années, sont passés par 5 pays, Singapour, Chine, Brésil, Panama puis Haïti”, dernière étape d’un voyage devant les conduire aux Etats-Unis, où les passeurs leur avaient promis visa et travail.

Pour chaque pays de transit, ils disposaient de visas, fournis par les passeurs. « Lorsqu’ils sont arrivés en Haïti, ils ont été conduits dans une famille dans la ville de Cap Haïtien, où ils ont été gardés prisonniers, avec peu de nourriture et de l’eau impropre », a ajouté Jean-Philippe Chauzy. Leurs ravisseurs les ont forcés à appeler leur famille pour réclamer des fonds, et lors de ces entretiens, ils ont réussi à donner des indications, permettant de les localiser.

Les familles ont prévenu les autorités, qui ont contacté le bataillon népalais à Port-au-Prince, qui dépend des forces de maintien de la paix de l’ONU en Haïti. Leur libération a été menée par la police nationale d’Haïti, avec le soutien des forces népalaises et sous la coordination de l’ONU.

Selon le chef de l’OIM en Haïti, Gregoire Goldstein, cité dans ce communiqué, « cette affaire montre qu’Haïti est un pays d’origine, de transit et de destination du trafic humain. Les réseaux criminels présents en Haïti sont nationaux et internationaux ».

La plupart des victimes de trafic humain en Haïti sont des enfants haïtiens, appelés des « restavek », un mot créole dérivé du français “reste avec”. Ce sont des enfants issus de milieux ruraux très pauvres, qui sont placés dans des familles en ville. Ces familles sont censées s’occuper d’eux en échange de menus travaux, mais en réalité, les enfants sont honteusement exploités.

(Interview : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'OIM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...