Francophonie : « Le Sommet de Kinshasa est une chance pour tirer la RDC vers le haut », selon Clément Duhaime

Clément Duhaime, administrateur général de l'Organisation internationale de la Francophonie(OIF)-Photo:Radio Okapi

L'organisation du XIVe Sommet de la Francophonie prévu du 12 au 14 octobre à Kinshasa « permettra non pas d'être une parenthèse mais d'être probablement le moment d'un nouveau départ pour la RDC », a déclaré lundi l'administrateur général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Clément Duhaime.

« Le fait que pour la première fois dans l'histoire de la Francophonie, la plus haute instance des chefs d'Etats et des gouvernements se réunit à Kinshasa, pour nous c'est une chance comme l'a dit le président Diouf de tirer la République démocratique du Congo vers le haut et de permettre à la Communauté internationale d'être encore plus sensible aux difficultés de ce pays », a-t-il ajouté.

Clément Duhaime a affirmé que les pays membres de la Francophonie sont conscients des souffrances que traverse la RDC, surtout dans sa partie Est, faisant allusion à la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) déclenchée depuis le mois de mai à Rutshuru au Nord-Kivu. Il a indiqué que son organisation est préoccupée par le rétablissement de la paix et la préservation de l'intégrité territoriale de la RDC.

« La Francophonie a accompagné dans la limite de ses moyens le rétablissement de la paix, la préservation de l'intégrité territoriale de la RDC mais elle ne l'a peut-être pas suffisamment fait savoir », a précisé Clément Duhaime. « La Francophonie comme bien d'autres organisations, parce que seuls nous ne pouvons rien, accompagnera le choix de ce pays dans la direction des valeurs que nous défendons ensembles », a-t-il assuré.

(Extrait sonore : Clément Duhaime, Administrateur de l'Organisation internationale de la Francophonie; propos recueillis par Thérèse Basubi de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...