Force neutre Rwanda-RDC: la MONUSCO appuie la formation de ce corps militaire

Écouter /

Roger Meece, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et Chef de la MONUSCO

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement des 11 pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) ont responsabilisé l’Equipe Militaire d’Evaluation, EME, pour mettre en place, dans les deux semaines qui suivent, les procédures opérationnelles en vue du déploiement de la Force neutre internationale.

Pour le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), la MONUSCO et l'ONU prennent une part importante dans ce processus lancé par la CIRGL. Roger Meece qui a participé activement à toutes les étapes du quatrième Sommet de Kampala, ajoute que les Nations Unies ont déjà une équipe d’Experts qui travaillent aux côtés de l’Equipe Militaire d’Evaluation.

L'équipe militaire d'évaluation, composée de 32 officiers militaires issus des 11 pays membres de la CIRGL, étaient descendus sur le terrain le 22 septembre dernier à Goma (Nord-Kivu) pour évaluer et produire un rapport sur la capacité de nuisance des principaux groupes rebelles actifs au Nord et Sud Kivu.

En visite dans la région des Grands Lacs, le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, avait affirmé le 11 septembre dernier que l'ONU était prête à aider les Etats des Grands Lacs à matérialiser le projet du déploiement de la force internationale neutre le long de la frontière entre le Rwanda et la RDC.

(Extrait sonore : Roger Meece, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et Chef de la MONUSCO ; propos recueillis par Bernardin Nyangi de Radio Okapi)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...