Excision : Helvetas s'implique pour l'abandon de cette pratique au Mali

Écouter /

La mutilation des organes génitaux féminins est encore largement pratiquée en Afrique et dans certains pays asiatiques. Au Mali, elle touche près de 85% des femmes. Cette pratique ne fait pas l'objet d'une interdiction officielle, bien qu'elle soit en contradiction flagrante avec les droits humains. Malgré les efforts déployés pour l'abandon de l'excision, la plupart des fillettes restent exposées au risque d'être excisées. L’ONG Helvetas, dans ses nouvelles orientations stratégiques, s'engage pour le respect des droits humains. C'est ce qui explique son son implication dans les efforts des acteurs maliens pour l'abandon de cette pratique.

L'ONG Helvetas a lancé un projet intitulé “Soutien aux initiatives locales dans la lutte contre l'excision” (SILE). La stratégie d'Helvetas vise à informer la population et la sensibiliser aux risques encourus par les petites filles lors de l'intervention ainsi qu'au cours de leur vie. Dans les villages, Helvetas organise des rencontres et des tables rondes avec les politiciens, les parents, les enseignants, les soignants, les guides religieux et les autorités coutumières. Ce thème est évoqué ouvertement dans des émissions radiophoniques, des films documentaires et du théâtre de rue. L'objectif principal d'Helvetas est de participer à l'abandon de cette pratique, de manière volontaire et par l'introduction d'une loi nationale qui pénalise l'excision.

Le SILE s'inscrit dans la promotion et la défense des droits des femmes. Il vise à renforcer les efforts en cours au Mali en matière de lutte contre la pratique de l'excision par le soutien d'initiatives de base vouées à prévenir cette pratique et à favoriser son éradication.

(Interview :Mariam Namogo, Coordinatrice du projet SILE, projet de “Soutien aux initiatives locales dans la lutte contre l'excision" au Mali ; propos recueillis par Florence Westergard)

Ecoutez l'intégral de l'interview avec Mariam Namogo, Coordinatrice du projet SILE, projet de "Soutien aux initiatives locales dans la lutte contre l'excision" au Mali Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...