Des Moines : Ban Ki-moon pour des approches innovantes contre la sous-alimentation

Écouter /

Assorties d’une volonté politique forte, les approches et technologies innovantes sont déterminantes dans la lutte contre la faim, a affirmé le Secrétaire général de l’ONU jeudi 19 octobre, lors d’une cérémonie de remise de prix qui s’est déroulée à Des Moines, en Iowa, aux Etats-Unis.

« Mettre fin à la faim de notre vivant » exige de mobiliser la créativité des scientifiques et des économistes, a expliqué Ban Ki-moon, pour qui « il faut concevoir de nouvelles approches et technologies pour contrer les effets des changements climatiques, la raréfaction des ressources aquifères et la désertification ».

Le Secrétaire général a tenu ces propos à l’occasion de la remise d’un prix, le « World Food Prize 2012 », dont le lauréat est cette année un scientifique israélien, le Docteur Daniel Hillel, qui a été récompensé pour son système pionnier de « micro-irrigation », spécialement mis au point pour les régions sèches.

Ce sont de telles initiatives qui permettront, selon Ban Ki-moon, de mettre fin à l’insécurité alimentaire qui menace tant de pays du monde, à cause de la combinaison de facteurs tels que la sècheresse, la hausse des prix des denrées alimentaires et l’instabilité financière.

La question de la sécurité alimentaire figure en tête de l’ordre du jour des Nations Unies. La semaine dernière, la FAO, le Fonds des Nations Unies pour le développement agricole, FIDA, et le PAM, le Programme alimentaire mondial, ont publié un rapport conjoint qui présentait une estimation de la sous-alimentation chronique sur les deux dernières décennies. Ce document conclut notamment qu’entre 1990 et 2007, le nombre d’affamés dans le monde avait diminué plus rapidement qu’auparavant, mais que depuis 2007-2008, les progrès se sont ralentis puis stabilisés.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Actualités du Siège, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...