Côte d'Ivoire : nouvelle attaque ; des armes dérobées à Bongouanou

Écouter /

En Côte d'Ivoire, des assaillants ont attaqué pendant le weekend la brigade de la gendarmerie de Bongouanou, dans le Centre-Est du pays, à 200 Kilomètres au Nord d'Abidjan. Ces hommes armés ont emporté plusieurs armes. Aucune perte en vie humaine n'a été signalée.

Les assaillants ont mis la main sur “13 armes” à la gendarmerie – huit fusils AK-47 et cinq pistolets automatiques – puis se sont rendus au cantonnement des Eaux et forêts où ils ont pris “cinq autres armes”, a indiqué une source militaire.

Le régime du Président Alassane Ouattara ne parvient pas à enrayer une vague d`attaques lancées depuis août contre ses forces de sécurité, notamment à Abidjan, parfois meurtrières et souvent accompagnées de vol d`armes et de munitions.

Le pouvoir accuse des partisans de l`ex-Président Laurent Gbagbo de mener ces opérations en liaison avec des exilés pro-Gbagbo basés au Ghana voisin, ce que l`opposition récuse.

Ces attaques ont entraîné le plus grave regain de tension depuis la fin de la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011, qui a fait quelque 3.000 morts.

Les plus récentes attaques remontaient à la nuit du 14-15 octobre. Pour la première fois, une infrastructure stratégique, la centrale thermique d`Azito, à Abidjan, a été touchée, et a subi de sérieux dégâts. Par ailleurs, les forces de sécurité avaient été attaquées à Bonoua, à 60 kilomètres à l`Est d'Abidjan.

(Extrait sonore : Commandant Allah Kouadio, porte parole des FRCI, le Forces républicaines de Côte d'Ivoire ; propos recueillis par Gapiénan Désiré Ouattara d'ONUCI FM)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...