Conseil de sécurité / Mali : « il faut le politique, mais aussi le militaire », déclare la France

Écouter /

Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies

Le Représentant permanent de la France auprès Nations Unies, Gérard Araud, a annoncé lors d'un point de presse ce jeudi à l'issue d'une réunion « d'urgence » des quinze sur le Sahel, que son pays s'apprêtait à présenter une résolution au Conseil de sécurité concernant la situation du Sahel.

« La solution de la crise malienne est une nécessité pour la sécurité du Mali pour la sécurité de l'Afrique et plus généralement pour la paix dans le monde », a affirmé Gérard Araud.

L'Ambassadeur a précisé qu'ils voyaient apparaître au Mali un refuge pour les terroristes à partir duquel ils peuvent ensuite menace de déstabiliser l'ensemble de l'Afrique, que le moment d'agir est arrivé, qu'il revenait aux Africains d'agir et au Conseil de sécurité de les appuyer.

Selon le diplomate français, cette résolution aura pour objectif de « dynamiser la réaction des Africains » et reflètera la lettre de l'Autorité malienne du 21 septembre demandant la création d'une force internationale pour aider l'armée malienne à rétablir l'intégrité territoriale, ainsi que l'événement de haut niveau sur le Sahel qui a vu un grand nombre de Chefs d'État et de gouvernement appeler à une intervention militaire.

Cette résolution visera à préparer cette intervention militaire, a déclaré Gérard Araud, avant de rajouter « nous sommes d'accord il faut faire du politique et du miliaire, naturellement, mais il faut aussi faire du militaire. »

(Extrait sonore : Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...