Conseil de sécurité : la Syrie a remis une lettre sur les attaques des incidents en Turquie et à Alep

Écouter /

Bachar al-Jaafri

L’ambassadeur syrien à l’ONU, Bachar al-Jaafari, a présenté ce jeudi une lettre adressée au Président du Conseil de sécurité dans laquelle il rend compte que son gouvernement étudie la source de la roquette qui a traversé la frontière avec la Turquie hier et demande à ce que les quinze se prononcent sur les attentats-suicides à Alep, des incidents qui selon lui ont eu lieu de façon presque simultanées.

Le diplomate syrien a déclaré aux journalistes que la lettre a également exprimé ses plus profondes condoléances aux familles des morts causés par le projectile ainsi qu'au peuple turque.

Bachar Jaafari a dit qu’il ya des groupes terroristes opérant des deux côtés de la frontière entre les deux pays et a averti du danger qu’ils représentent pour la région entière.

“Les frontières syro-turques sont longues et sont exploités pour introduire des armes, des munitions et des terroristes qui commettent des massacres en Syrie … La Syrie fonde son comportement avec les pays limitrophes dans les règles de bon voisinage et de respect de la souveraineté nationale des États et invite les États à respecter la souveraineté de la Syrie et de coopérer dans le contrôle des frontières”, a-t-il affrimé.

Dans ce contexte, l’Ambassadeur indiqué la nécessité d’empêcher l’infiltration des insurgés et des terroristes sur le territoire syrien.

Bachar Al-Jaafari a également confirmé que la Turquie a bombardé plusieurs cibles syriennes, laissant quatre soldats blessés, et a souligné que les forces syriennes on fait preuve de retenue en ne répondant pas parce que son pays ne cherche pas de conflit avec la Turquie.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...