Yémen: Inquiétante aggravation de la crise humanitaire

Écouter /

Des familles déplacées à Saada, au Yémen, reçoivent une assistance alimentaire du PAM (Photo PAM/Atheer Najim)

Une importante crise humanitaire menace le Yémen. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), ce pays « est en train de glisser de plus en plus dans une crise humanitaire » qui ne cesse de se détériorer. A cet égard, le PAM estime que plus de plus de dix millions de personnes -près de la moitié de la population- n’ont pas assez à manger et que les femmes et les enfants sont frappés de plein fouet par cette insécurité alimentaire.

L'insécurité alimentaire et la malnutrition ont atteint des taux d'urgence au Yémen. Selon le porte-parole du PAM à Genève, « le Yémen a les taux de malnutrition infantile les plus élevés au monde. Deux millions d'enfants ont un retard de croissance et un million d'enfants souffrent de malnutrition aigüe ».

Une étude du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) relevait déjà que le Yémen comptait parmi les pays les plus touchés par la faim, en raison notamment d’une hausse des prix des produits alimentaires, de sévères pénuries de carburant, de l’instabilité socio-politique et de l'insécurité. Selon Elisabeth Byrs, l'insécurité restreint les mouvements des humanitaires, notamment ceux du PAM qui viennent en aide à ces personnes vulnérables dans les 3000 points de distribution de vivres au Yémen.

En réponse à cette grave crise humanitaire,  le PAM accroit ses programmes d'assistance afin de venir en aide à 5,5 millions de personnes d'ici à la fin 2012. Le PAM a réussi, à la fin du mois de juillet, à venir en aide 3,4 millions de personnes.

Mais la situation pourrait encore se détériorer: car si le manque de fonds venait à se prolonger, le PAM ne disposera plus de réserves alimentaires pour mieux venir en aide aux habitants du Yémen.

Sur les 223 millions de dollars nécessaires pour financer les activités du PAM dans le pays en 2012, il en manque toujours 69 millions à l'agence basée à Rome.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...