Vieillissement : le plaidoyer de la Conférence de Vienne en faveur de l'émerge d'une société pour tous les âges

Écouter /

Conférence ministérielle de la CEE-ONU intitulée ”Assurer une société pour tous les âges: promouvoir la qualité de vie et le vieillissement actif”

La Conférence ministérielle de la CEE-ONU intitulée « Assurer une société pour tous les âges : promouvoir la qualité de vie et le vieillissement actif » a eu lieu du 18 au 20 septembre 2012 à Vienne, en Autriche. La Conférence marquait le 30ème anniversaire de la première Assemblée mondiale sur le vieillissement, qui avait également eu lieu à Vienne en 1982. Elle a passé en revue les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement (PAIMV) et sa stratégie de mise en œuvre régionale (RIS), tous deux adoptés en 2002, et elle a tenté de définir l’ordre du jour post-2012 sur le vieillissement.

 

En 2002, lorsque les pays de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) ont adopté leur stratégie régionale de mise en œuvre du Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement, 154 millions de personnes, sur une population régionale totale de 1,18 milliard, étaient âgées de 65 ans ou plus (13 pour cent). Dix ans plus tard, le nombre de personnes âgées de 65 ans ou plus a augmenté jusqu'à 174,5 millions, représentant actuellement 14,1 pour cent de la population totale de la région, et la tendance va s’accélérer dans les prochaines années pour atteindre 267,7 millions (20,1 pour cent) en 2030.

 

Quelque 450 participants, dont 34 Ministres, vice-ministres ou Secrétaires d’État et hauts fonctionnaires des États membres de la CEE-ONU, ainsi que des représentants d’organisations européennes et internationales, des scientifiques, des personnes âgées et des organisations non gouvernementales qui les représentent, ont pris part aux débats.

 

Sven Alkalaj, Secrétaire exécutif de la CEE-ONU et Rudolf Hundstorfer, Ministre fédéral autrichien du travail, des affaires sociales et de la protection des consommateurs, ouvriront la Conférence, et Heinz Fischer, Président fédéral de la République d’Autriche ont accueillies participants de haut niveau. Des scientifiques de renom ont également ét impliqués, y compris, entre autres, le Pr. Susanne Iwarrson (Université de Lund, Suède), Olga Mikhailova (Institut de biorégulation et de gérontologie de Saint-Pétersbourg, Fédération de Russie) et le professeur Ursula Lehr (Présidente de la BAGSO, l'Association fédérale allemande des organisations de citoyens seniors, Allemagne).

 

La Conférence s'est ouverte le 18 Septembre avec un forum des ONG et un forum scientifique. Le 19 Septembre, le programme a comporté une séance plénière suivie de panels d’experts sur les thèmes promotion de l'allongement de la vie professionnelle et maintien de la capacité de travail; participation, non-discrimination et inclusion sociale des personnes âgées; et création d’un environnement favorable à l'autonomie et le vieillissement dans la dignité.

 

Enfin, le 20 Septembre, dernier jour de la conférence, une discussion en panel entre les Ministres et les représentants de la société civile a été consacrée au thème Stimuler le dialogue intergénérationnel et la solidarité entre les générations : une responsabilité partagée. Des panels ministériels sur le thème Assurer une société pour tous les âges : Promouvoir la qualité de vie et le vieillissement actif devaient aussi reprendre différents sujets des panels d’experts et abouti à une séance plénière qui devait conduire à l’adoption de la Déclaration ministérielle pour mettre en évidence les priorités futures pour le troisième cycle de mise en œuvre du Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement et sa Stratégie régionale de mise en œuvre (2013-2017). Les déclarations du forum des ONG et du forum scientifique ont été prises en considération pour la Déclaration ministérielle. Une exposition de bonnes pratiques a aussi été tenue tout au long de la Conférence, illustrant les politiques et pratiques liées au vieillissement dans toute la région.

 

La Conférence a coïncidé avec l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations en 2012. La Conférence souligne l’importance d’investir dans des cadres de politique permettant aux individus d’être actifs tout au long de leur cycle de vie et jusqu’à un âge avancé. Le vieillissement actif et la solidarité entre les générations représentent des opportunités importantes. Par conséquent, le vieillissement actif a eu une forte place dans le programme de travail de la CEE-ONU sur le vieillissement dans la région, encourageant les États membres à échanger leurs expériences et bonnes pratiques et à convenir de stratégies et d'approches nouvelles et prometteuses.

 

La Conférence ministérielle est organisée conjointement par la CEE-ONU et le Ministère fédéral autrichien du travail, des affaires sociales et de la protection des consommateurs.

 

(Interview : Vivianne Brunne, membre de l'unité Population de la CEE-ONU, jointe par Florence Westergard)

 

Ecoutez Vivianne Brunne sur les stratégies et les défis qui restent pour favoriser le vieillissement actif Écouter /
Classé sous Dossiers, Femmes et enfants.
Le dernier journal
Le dernier journal
12/09/2014
Loading the player ...