Réunion sur l'Est de la RDC : « le M23 a été unanimement condamné » selon Hervé Ladsous

Écouter /

A l'issue de la réunion de haut niveau sur la situation à l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) qui a eu lieu jeudi 27 septembre 2012 à New York, en marge des travaux de la 67eme session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Hervé Ladsous, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix a répondu aux questions des journalistes sur les conclusions de cette rencontre.

Selon lui, les participants à cette réunion ont été unanimes pour exprimer leur profonde inquiétude sur la situation sécuritaire et humanitaire extrêmement grave à l'Est de la RDC. Ils ont attribué la responsabilité de cette situation aux forces négatives dans la région, principalement le Mouvement du M23. Ils ont vivement condamné les activités du M23 et ont demandé l'arrêt immédiat des soutiens extérieurs à ce mouvement ainsi qu'aux autres groupes armés.

Organisée à l'initiative de Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l'ONU, cette rencontre à huis clos, a été rehaussée de la présence des Présidents Joseph Kabila de la République démocratique du Congo, Paul Kagame du Rwanda et Sata de la Zambie. Cela, en présence principalement des représentants de la CIRGL, la Conférence internationale sur la région des Grands-Lacs, de l'Union africaine, de l'Union européenne ainsi que des pays membres de la SADC.

(Extrait sonore : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint de l'ONU au maintien de la paix, répondant aux questions des journalistes)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...