Petits États : le Luxembourg candidat à un siège non-permanent au Conseil de sécurité

Écouter /

Le Grand-Duc Henri du Luxembourg est intervenu mercredi matin, lors du débat général de l'Assemblée générale. Le duché, qui fait partie des nombreux petits États Membres de l'ONU, a été l'un des tous premiers à rejoindre l'Organisation en 1945, et à joué depuis pleinement son rôle au sein de la communauté internationale, a rappelé le Grand-Duc Henri à la tribune de l'Assemblée. Or, a-t-il poursuivi, tout membre des Nations Unies doit s'acquitter de ses devoirs mais dispose aussi de droits.

Rappelant que le Luxembourg a su faire preuve de façon continue de solidarité et d’engagement et assumer des responsabilités I’ONU, le Grand-Duc a souligné que son pays n'a encore jamais eu l’honneur de siéger au Conseil de sécurité. Fort de son engagement dans les opérations de maintien de la paix et dans les activités de consolidation de la paix, le Luxembourg a déclaré il y a onze ans sa candidature à un mandat de membre non-permanent du Conseil de sécurité pour la période 2013-2014. Le Luxembourg est prêt à partager la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales que les États Membres de l’Organisation ont conférée au Conseil de sécurité en vertu de la Charte.

(Extrait sonore : le Grand-Duc Henri du Luxembourg)

Ecoutez l'intégral du discours du Grand Duc Erik du Luxembourg à la tribune de l'Assemblée générale Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...