Monde du travail : l'emploi des jeunes se détériore encore

Écouter /

Le taux de chômage parmi les jeunes va encore s'aggraver à l'échelle mondiale parce que les retombées de la crise de l'euro se propagent des économies avancées vers les économies émergentes, selon une étude de l'OIT intitulée «Panorama mondial de l'emploi: sombres perspectives pour les jeunes sur le marché du travail».

«Paradoxalement, c'est seulement dans les économies développées que le taux de chômage des jeunes devrait diminuer au cours des prochaines années mais cela fait suite à la très forte hausse du chômage des jeunes dans toutes les régions depuis le déclenchement de la crise», souligne Ekkehard Ernst, auteur principal du rapport et responsable de l'Unité des tendances de l'emploi de l'OIT.

Selon les nouvelles prévisions, le taux de chômage des jeunes dans les économies développées devrait reculer progressivement, de 17,5 pour cent cette année à 15,6 pour cent en 2017. Ce qui demeure bien plus élevé que les 12,5 pour cent enregistrés en 2007 avant que la crise ne frappe.

Une bonne partie du recul du taux de chômage des jeunes ne saurait être imputée à un redressement du marché du travail mais plutôt au découragement d'un grand nombre de jeunes gens qui finissent par quitter la main-d'œuvre. Ces jeunes découragés ne sont pas comptabilisés parmi les jeunes sans emploi.

(Extrait sonore : Ekkehard Ernst, auteur principal du rapport «Panorama mondial de l'emploi: sombres perspectives pour les jeunes sur le marché du travail» et responsable de l'Unité des tendances de l'emploi de l'OIT; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...