Mauritanie : le Conseil de sécurité doit agir pour rétablir l'autorité de l'État sur tout le territoire malien

Écouter /

 Hamadi Ould Baba Ould Hamadi, Ministre des affaires étrangères et de la coopération de la Mauritanie, s'adressant à l'Assemblée générale des Nations Unies, a passé en revue les initiatives de son pays pour soutenir la population, notamment le plan Emel 2012, d'un montant de 170 millions de dollars pour faire face à la baisse de la production agricole et à la raréfaction des pâturages, découlant du déficit pluviométrique de l'année écoulée.

Déplorant que le Sahel soit devenu depuis plusieurs années le sanctuaire de réseaux du crime organisé et du terrorisme, il a espéré que le Conseil de sécurité saura prendre les décisions pertinentes, pour garantir le rétablissement de l'autorité de l'État frère du Mali sur tout son territoire.

Malgré les contraintes sévères liées à la sécheresse et la rareté des ressources, la Mauritanie accueille sur son territoire 110 000 réfugiés maliens. Évoquant la crise syrienne, le ministre a invité toutes les parties à mettre un terme à la violence et à recourir au dialogue.

La Mauritanie, a poursuivi le Ministre, a accueilli avec enthousiasme les transformations démocratiques en Tunisie, au Yémen, en Egypte et en Libye, persuadée qu'elles contribueront à la consolidation de la paix civile et de la sécurité, ainsi qu'à l'avènement d'un avenir radieux pour ces peuples frères. S'agissant du Sahara occidental, la Mauritanie réitère son appui total aux démarches visant à une solution durable, globale et juste bénéficiant du consentement des deux parties.

Enfin, Hamadi Ould Baba Ould Hamadi a jugé inacceptable que le peuple palestinien ne puisse toujours pas disposer de son État national indépendant dans les frontières de 1967 avec Al Quods Al Sharif comme capitale.

Vous trouverez ici le discours du Ministre des Affaires étrangères de  Mauritanie.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...