Israël : la communauté internationale doit imposer une « ligne rouge » au nucléaire iranien, déclare Benjamin Netanyahu

Écouter /

Benjamin Netanyahu

Le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahu a appelé, ce jeudi à New York, la communauté internationale à imposer une « ligne rouge », à ne pas franchir, au programme nucléaire iranien afin d'empêcher que ce pays ne fabrique une bombe nucléaire.

Lors de son allocution devant la 67ème session de l'Assemblée générale, Benjamin Netanyahu a déclaré qu'après sept ans de sanctions l'heure est venue de passer à une politique plus ferme. Les sanctions, même sous leurs formes les plus contraignantes proposées sous l'administration de Barack Obama, n'ont pas eu d'effet conséquent sur le programme nucléaire iranien.

« Une ligne rouge doit être tracée ”ici”, avant que l'Iran n’achève la deuxième étape de l'enrichissement de l'uranium, » a martelé de son feutre, le Premier Ministre israélien, du haut de la tribune de l’Assemblée, en s’étant muni d’un tableau blanc représentant une bombe. Pour le chef du gouvernement hébreu, c'est le seul moyen pacifique de stopper le développement de l'arme nucléaire en Iran.

Aussi, pour le dirigeant israélien, si la politique de la dissuasion a fonctionné avec le régime soviétique c'est que celui-ci choisissait la vie a chaque fois qu'il était confronté à un choix de vie ou d'idéologie, alors que le régime iranien a donné naissance à des centaines d'attaques-suicides.

Par ailleurs, selon Benjamin Netanyahu, « Israël veut voir un Moyen-Orient du progrès et de la paix, et voir les trois grandes religions qui sont issues de notre région judaïsme, christianisme et islam, vivre côte à côte en paix et dans le respect mutuel. Or, les forces moyenâgeuses de l'islam… veulent en finir avec le monde moderne ».

Pour Benjamin Netanyahu, cet Islam médiéval a ses racines dans l'intolérance. De la même façon qu'en Europe la venue de l'imprimerie a aidé à arracher une « Europe cloîtrée » des « ténèbres », le Moyen-Orient cèdera à l'irrésistible attrait de la liberté et de la technologie, et la région sera alors guidée par la raison et la curiosité et non le fanatisme et les conspirations », a-t-il expliqué.

(Extrait sonore : Benjamin Netanyahu, Premier Ministre d'Israël)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...