Francophonie : Ban appelle à cultiver le partenariat « pendant de nombreuses années encore »

Le Secrétaire général des Nations Unies a pris part, jeudi 27 septembre, à la traditionnelle Réception francophone donnée à New York chaque année pendant le débat de l’Assemblée générale. À cette occasion, il a réaffirmé son attachement profond à la langue française et à la francophonie.

Il a confié aux autres invités les difficultés auxquelles il s’est heurté dans l’apprentissage du français, qui regorge selon lui « d’expressions bizarres » et de « faux amis », ces mots « qui sonnent comme en anglais mais ne veulent pas dire la même chose ».

En outre, Ban Ki-moon a déclaré que lorsque il a « rendez-vous » avec un représentant de la France, « si je le dis en anglais, on va penser qu’il est galant, ce rendez-vous! ». « Cette semaine d’ailleurs, mon calendrier est rempli de 'rendez-vous' avec beaucoup d’entre vous », a ajouté le Secrétaire général.

 «Nous avons en commun des aspirations universelles à la paix, au développement et aux droits de l’homme. Nous avons en commun la ferme détermination de les réaliser. Et nous avons en commun la volonté d’œuvrer ensemble à l’édification d’un monde meilleur », a estimé Ban Ki-moon. « Nous sommes de vrais amis, et même de vrais vieux amis. Entretenons cette amitié, et notre partenariat, pendant de nombreuses années encore», a-t-il conclu.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...