De New York aux zones de conflit : l'ONU célèbre la Journée internationale de la paix

Écouter /

De la sonnerie traditionnelle de la cloche de la paix, au Siège de l'Organisation, à New York, jusqu'aux points chauds de la planète où leurs soldats de la paix contribuent aux efforts visant à résoudre les conflits, les Nations Unies ont célébré aujourd’hui la Journée internationale de la paix avec un appel en faveur d'une cessation totale des hostilités à travers le monde.

“Dans ce climat mondial tendu mondial, nous avons besoin de faire résonner un message de tolérance, de dialogue, de coopération et d’harmonie à travers le monde», a déclaré le Secrétaire général, Ban Ki-moon, avant de faire sonner la cloche de la paix.

Depuis 1981, ce cadeau du Japon, a sonné chaque année pour un appel solennel en faveur de la paix, lorsque l’Assemblée générale a créé la Journée pour coïncider avec la séance d’ouverture de sa session annuelle, en septembre . Le thème retenu cette année est ” La paix durable pour un avenir durable”.

«Les Nations Unies travaillent pour la paix durable dans le monde», a déclaré Ban Ki-moon. “Nous nous efforçons de prévenir les conflits avant qu’ils n’éclatent – pour régler les différends par des moyens pacifiques – et aider les gens à jeter les bases d’une paix durable”

“Aujourd’hui, nous devons sonner la cloche de la paix avec beaucoup de force et de conviction. Nous avons besoin de sa belle sonorité pour se faire entendre au-dessus des voix de la discorde et de l’extrémisme qui ont déclenché des violences ces derniers jours “, a-t-il ajouté, entouré de Messagers de la paix des Nations Unies et Ambassadeurs de bonne volonté, tels que les acteurs américains Michael Douglas et Forest Whitaker, le Prix Nobel de la paix et survivant de l’Holocauste, Elie Wiesel et l'écologiste Jane Goodall.

Dans son allocution, le chef de l’ONU a souligné deux des aspects les plus inquiétants des conflits récents, l’utilisation d’enfants soldats et les diamants du sang.

«Les ressources naturelles doivent être utilisées au profit de la société, et non pas pour financer des guerres», a déclaré le Secrétaire général. «Les enfants devraient être à l’école, pas recrutés comme soldats. Les budgets nationaux devraient se concentrer sur les besoins des gens, et non pour l'achat d'armes meurtrières. ”

L’ONU déploie actuellement près de 120.000 soldats de la paix, dans 16 opérations à travers le monde, d’Haïti dans l’hémisphère nord au au Timor-Leste en Asie, en passant par l’Afrique, à l'instar de la République démocratique du Congo (RDC).

(Extrait sonore : Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies et Jan Eliasson, Vice-Secrétaire général; propos par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...