Conseil des droits de l'homme : le Groupe africain inquiet du sort des migrants

Écouter /

À l'ouverture de la vingt et unième session du Conseil des droits de l’homme, le Sénégal, au nom du Groupe africain, a estimé que la lutte contre le racisme doit demeurer au cœur des préoccupations de la communauté internationale.

Préoccupé par les conditions de vie des migrants, il a appelé à la réalisation des droits économiques, sociaux et culturels pour tous, y compris le droit au développement.

L'Ambassadeur Fodé Seck a réaffirmé la pertinence de la résolution sur le Mali récemment adoptée par le Conseil, à l'initiative du Groupe africain. Il a lancé un appel urgent pour que les activités du Haut-Commissariat aux droits de l’homme et des mécanismes de protection des droits de l’homme soient dûment financées de sorte que tous les droits de l’homme reçoivent le même traitement en dépit des difficultés financières actuelles.

Veuillez trouver ici le texte du discours du Représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies à Genève

(Extrait sonore : Fodé Seck, Représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...