Conférence du désarmement : adoption du rapport qui sera examiné à l'Assemblée générale de l'ONU

Écouter /

Angela Kane, Haut-Représentant de l'ONU pour les affaires de désarmement

A Genève, la Conférence du désarmement a tenu jeudi 13 septembre, la dernière séance plénière de sa session de 2012 en adoptant son rapport annuel à l’Assemblée générale. Les délégués présents à la Conférence ont entendu la déclaration du Haut-Représentant de l'ONU pour les affaires de désarmement, Angela Kane.

Elle a expliqué les causes profondes de l’impasse qui perdure à la Conférence. Selon elle, il est difficile de commencer des négociations lorsque les principales priorités politiques et les intérêts des États sont en conflit.

« Les intérêts nationaux de sécurité d’un pays sont aussi liés à la sécurité d’un ou plusieurs de ses voisins, ainsi qu’à la sécurité régionale voire globale. Reconnaître cette indivisibilité des considérations de sécurité est la première et principale étape à franchir pour faire progresser la sécurité pour tous », a-t-elle déclaré.

Angela Kane a ajouté que « la communauté internationale attend de cette Conférence de lancer des négociations multilatérales pour de nouvelles obligations légales pour répondre aux graves menaces à la paix et à la sécurité internationales, particulièrement des menaces concernant les armes nucléaires ». « Si nous parvenons à relever les défis du désarmement, nous seront capables de créer une plate-forme pour une action commune contre ces menaces », a-t-elle conclu.

(Extrait sonore : Angela Kane, Haut-Représentant de l'ONU pour les affaires de désarmement)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...