Afrique de l'Ouest : le plaidoyer du Président béninois Boni Yayi pour le retour de la paix au Sahel

Écouter /

Lors de son intervention dans le cadre du débat annuel de la 67ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, le Président du Bénin, Boni Yayi a notamment mis l'accent sur les menaces sur la sécurité dans la sous-région de l'Afrique de l'Ouest. Il a soutenu le thème de la session qui porte sur le règlement des différends internationaux par des moyens pacifiques.

A cet égard, il a souligné, le lourd tribut payé par le continent africain qui doit relever le défi du trafic d'armes légères, la recrudescence du terrorisme dans la zone sahélo-saharienne, la piraterie dans le Golf de Guinée, la persistance du chômage et du sous-emploi, l'érosion des sols dans les zones côtières, sans oublier la mauvaise gouvernance dans les relations économiques et financières internationales.

Le Président Yayi a mentionné tout particulièrement les crises qui secouent le Mali et la Guinée-Bissau. Sur le Mali, il a exhorté le Conseil de sécurité et la communauté internationale à agir pour neutraliser le péril terroriste. Il a aussi évoqué les exactions commises par les groupes armés en République démocratique du Congo (RDC) et le différend entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Le chef de l'État béninois a aussi abordé la question de la réforme des Nations Unies et de l'élargissement de la composition du Conseil de sécurité, ainsi que le règlement de la crise israélo-palestinienne. Il aussi souligné la nécessité de renforcer les programmes de développement dans la foulée du NÉPAD et des Objectifs du millénaire pour le développement, en mettant l'accent sur la lutte contre le paludisme et le Sida.

(Extrait sonore : Boni Yayi, Président du Bénin)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...