67ème session : l'Iran dénonce la course aux armes nucléaires et prône la réforme de l'ONU

Écouter /

Mahmoud Ahmedinejad

  Le président iranien a déclaré ce mercredi que la course aux armements et l’intimidation avec les armes nucléaires ou de destruction massive par les puissances hégémoniques dominent le monde d’aujourd’hui.

Lors de son intervention, dans le cadre du débat annuel de l’Assemblée générale de l’ONU, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que les essais nucléaires avec les nouvelles générations d’armes et les engagements à rendre compte de ces armes “en temps voulu” sont devenus la nouvelle façon de forcer les nations à accepter une nouvelle ère de l’hégémonie.

“La menace continue des Sionistes 'non-civlisés' de recourir à l’action militaire contre notre pays est un exemple clair de cette réalité amère», a-t-il ajouté.

Mahmoud Ahmedinejad a aussi dénoncé l’unilatéralisme qui règne dans le monde ainsi que les deux poids et deux mesures, l'imposition des guerres, l’instabilité et les occupations pour asseoir les intérêts économiques et la domination des pôles stratégiques.

En outre, le dirigeant iranien qui quittera prochainement ses fonctions a critiqué l’ONU pour son manque d’efficacité face aux changements qui sont nécessaires et a averti que si cette incapacité persiste, les pays perdront espoir dans les structures mondiales.

Selon lui, l’ONU a été créée pour répandre la justice et défendre les droits, elle est cependant devenue un support pour la domination de quelques pays qui détiennent un droit de veto au Conseil de sécurité.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...