Yémen : l'ONU salue les décrets présidentiels visant à restructurer le secteur de la sécurité

Écouter /

Jamal Benomar, Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Yémen

Le Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Yémen a salué lundi soir les décrets adoptés par le Président de ce pays, Abdrabuh Mansour Hadi Mansour, afin de restructurer le secteur de la sécurité nationale.

« La publication de ces décrets marque une étape significative vers la mise en œuvre de l’accord de transition », indique Jamal Benomar dans une déclaration.

Le Yémen est en effet engagé dans une transition démocratique initiée par la signature, en novembre 2011, par les parties au conflit, d’un accord de transfert de pouvoir qui prévoyait le départ d’Ali Abdullah Saleh, alors Président. Élu en février 2012, il était auparavant Vice-Président et l’unique candidat aux élections présidentielles.

Les décrets permettront de prendre les mesures appropriées pour placer les forces armées sous un commandement unifié, national et professionnel et un régime d’état de droit, comme le prévoit l’accord, s’est félicité Jamal Benomar.

Un élément important de la transition est le dialogue auquel toutes les parties sont invitées à prendre part plus tard cette année et dont le résultat constituera la base d’un processus constitutionnel qui doit s’achever fin 2013 et aboutir à la tenue d’élections générales en février 2014.

Le mois dernier, le Gouvernement a lancé le processus préparatoire pour la conférence du dialogue national et, dans sa déclaration, Jamal Benomar, qui vient de conclure un déplacement de deux semaines dans le pays, a réitéré le soutien de l’ONU à ce dialogue et à toutes les tâches de la transition.

« Le Conseiller spécial a indiqué qu’il soutenait ces mesures et appelle toutes les parties concernées à œuvrer de concert à l’application concrète de ces décrets, qui sont essentiels à la promotion de la paix au Yémen », précise la déclaration.

Les Nations Unies apportent un soutien à la transition au Yémen dans quatre domaines principaux : la facilitation politique, l’assistance technique, le renforcement des capacités, et une campagne d’information et sensibilisation de l’opinion publique.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...