Wapikoni mobile: un média autochtone pour donner la voix aux premières nations du Québec

Écouter /

(Photo:J.Fréchette;Festival Présence autochtone/Terres en vues)

A l'occasion de la Journée internationale des peuples autochtones célébrée ce jeudi, placée cette année sous le thème « Les médias autochtones : pour permettre aux voix autochtones de s'élever », la Radio des Nations Unies vous invite à rencontrer « Wakiponi mobile ».

 « Wakiponi mobile » est un projet de formation et de production de courts métrages conjoint entre les premières nations du Québec et Manon Barbeau, une cinéaste québécoise, qui a comme mission de « donner la voix » aux autochtones de la région qui souhaitent la prendre.

 En langue Atikamekw « wakiponi » signifie fleur. Des caravanes réaménagées en studio de production et salles de formation se déplacent dans les différentes communautés autochtones du Québec et s'y installent pendant des semaines à la fois, proposant des formations en cinéma à tous qui sont intéressés.

 Les courts métrages qui sont produits sont ensuite distribués dans divers festivals et salles de cinéma. A ce jour, ils ont connu du succès et permis à certains participants de trouver leur vocation ou d’être mieux connus, à l'instar du rappeur Anichinabes « Samian ».

 (Interview : Manon Barbeau, co-fondatrice de « Wapikoni mobile » et cinéaste; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Plus de détails sur le Wapikoni Mobile avec la version intégrale de l'interview avecManon Barbeau, sa co-fondatrice Écouter /
Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...