Une année sans polio en Angola

Écouter /

L'Angola vient de compléter une année sans aucun cas de poliovirus. Les agences des Nations Unies telles que l'Unicef et l'OMS s'en félicitent.

Depuis un an, aucun nouveau cas de poliomyélite n'a été observé en Angola. Le pays se rapproche donc de l'objectif global final d'éradication de cette maladie contagieuse.

Ce résultat a été obtenu grâce à un effort concerté du gouvernement et de ses partenaires nationaux et internationaux en vue de stopper la transmission de la poliomyélite. Le nombre de cas de polio a chuté à 33 cas en 2010 et à 5 cas en 2011. Aucun cas n'a été mentionné en 2012.

L'Angola a fait ces dernières années des progrès significatifs dans la lutte contre la polio en travaillant avec ses partenaires pour améliorer la surveillance, renforcer la qualité et la couverture des campagnes de vaccination massives, étendre et améliorer les services de vaccination de routine et élargir l'accès au niveau des ménages à l'eau potable, l'assainissement et l'hygiène.

En 2012 le pays a cherché à mieux contrôler la circulation du virus de la poliomyélite en particulier à Luanda et Benguela, ainsi que le long de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC).

Selon l'organisation mondiale de la santé (OMS), la poliomyélite touche principalement les enfants de moins de cinq ans. Une infection sur 200 se solde par une paralysie irréversible (des jambes, en général). Parmi les enfants paralysés, 5 à 10% meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner.

En 2012, il ne restait plus au monde que trois pays d'endémie, alors qu'ils étaient plus de 125 en 1988. Les pays d'endémie restants sont l'Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan.

(Extrait sonore : Koen Vanormelingen, Représentant de l’UNICEF en Angola ; propos recueillis par Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
22/09/2017
Loading the player ...