Tempête Isaac : l'OIM cherche une solution durable pour les déplacés en Haïti

Écouter /

En Haïti la majorité des personnes déplacées par la tempête Isaac sont retournées dans leurs abris. Ces abris sont pour la plus part des sites temporaires conçus pour les victimes du tremblement de terre de 2010. 390 mille personnes continuent de vivre dans ses sites et continuent d'être exposés aux conditions climatiques extrêmes lors du passage de tempêtes telles qu'Isaac. Aujourd'hui les humanitaires à l'instar de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), haussent le ton et demandent que des solutions réelles soient trouvées à ces personnes vulnérables.

Des efforts humanitaires sont en cours en Haïti, à la suite du passage, de la tempête tropicale Isaac. Bien qu’elle ne soit pas transformée en ouragan, comme le redoutaient de nombreux observateurs, cette tempête a causé de sérieux dégâts à une nation toujours convalescente plus de deux ans après le terrible séisme qui a dévasté la capitale Port-au-Prince.

Huit personnes auraient trouvé la mort et plus de 14.000 personnes ont fui leurs foyers, tandis que 13.500 de plus ont cherché refuge dans des abris de fortune. Des informations préliminaires indiquent aussi que l’ouest et le sud-est du pays ont été les secteurs plus touchés par la tempête, des inondations et des glissements de terrain qui ayant endommagé des ponts, des routes et des abris.

 Dans un communiqué de presse, l’ONU a annoncé qu’elle commencerait à répondre aux besoins humanitaires de la population locale en distribuant des vivres et de l’eau potable dans les centres d’évacuation ouverts dans les départements de l’Ouest, du Sud-Est, d’Anse et d’Artibonite.

 (Extrait sonore : Jean-Philippe Chauzy, porte-parole de l'OIM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...