Syrie : vote symbolique à l'Assemblée générale pour condamner la violence et le recours aux armes lourdes

Écouter /

L’Assemblée générale de l’ONU a voté ce vendredi une résolution présentée par des pays arabes pour dénoncer le pilonnage des villes par l’armée syrienne, l'usage des armes lourdes, le recours à la violence par tous les protagonistes du conflit…

Ban Ki-moon qui a pris la parole à cet évènement évoque de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

La résolution réclame une transition politique et met en garde contre l'usage des armes chimiques.

Intervenant à l'AG le Représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, Bashar Al-Jaafari ne manque pas de virulence à l'égard de ceux qu'ils qualifie, selon lui “de plus mauvais élèves des droits de l'Homme, ceux là mêmes qui les bafouent en massacrant notamment les manifestants, notamment certains auteurs de la résolution : L'Arabie Saoudite, le Qatar et le Bahreïn.

Ils les accusent d'aggraver à cause de sanction unilatérales la situation humanitaire en Syrie et de dépenser des milliards de dollars sur la militarisation de terroristes.

Intervenant à l'Assemblée, l'ambassadeur de la Bolévie a regretté que la résolution ne fasse aucune mention de la “dénommée Armée libre de Syrie et des États intéressés qui la sponsorisent“.

(Mise en perspective de Maha Fayek, avec des extraits sonores de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies et de Bashar Al-Jaafari, Représentant permanent de la Syrie à l'ONU).

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...