Syrie : le PAM veut nourrir un million de personnes d'ici à fin septembre

Écouter /

Des déplacés internes en Syrie: le PAM espère venir en aide à un million de personnes d’ici à fin septembre

Le Programme alimentaire mondial (PAM) s’est fixé comme objectif de nourrir environ un million de personnes d’ici à fin septembre en Syrie, où la population est gravement touchée par les violences. « Nous espérons atteindre fin août l’objectif de 850.000 personnes, qui était prévu pour fin juillet, mais qui a été repoussé du fait de l’aggravation de la situation », a indiqué Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM, lors d’un point de presse à Genève.

En attendant, le PAM poursuit ses opérations d'assistance malgré le problème d'accès et la poursuite des violences. Pour la seule ville d’Alep, depuis début juillet, le PAM a apporté une assistance alimentaire à 100.000 personnes. « Dans les prochains jours, nous espérons 25.000 personnes de plus ».

Concernant la ville de Homs, le PAM vient de signer un accord avec une ONG locale, pour distribuer 40% de l’aide alimentaire, le restant étant toujours distribué par le Croissant-Rouge syrien. L'Agence onusienne cherche toujours des partenaires locaux, pour développer ses opérations sur place.

Par ailleurs, l’Organisation internationale des migrations a indiqué avoir reçu des appels à l’aide en provenance d’ambassades établies à Damas. Ces demandes émanent des ambassades d’Indonésie, du Soudan, du Yémen, d’Ukraine, de Belarus, du Chili et d’Egypte, en vue d'assister près de 3.690 ressortissants de ces pays.

L’OIM a aussi reçu des demandes de gouvernerments n’ayant pas de représentations diplomatiques à Damas, pour leurs ressortissants en Syrie. Il s’agit des gouvernements du Sri Lanka, du Ghana, du Sénégal, du Paraguay et de Guinée.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...