Syrie : le PAM poursuit l'acheminement de l'aide alimentaire à Alep

Écouter /

L'escalade de la violence et la détérioration de la situation humanitaire à Damas et Alep aggravent le sort des populations civiles syriennes. Les besoins alimentaires sont de plus en plus importants dans ces villes touchées par les combats entre forces gouvernementales et groupes d'opposition. Pour faire face à ces besoins, le Programme alimentaire mondial a réussi à distribuer des vivres auprès de 28 000 personnes à Alep. Dans cette ville, des informations font état de pénuries alimentaires, de gaz et d’électricité, après des semaines de violence.

Depuis le début des affrontements à Alep, le PAM et son partenaire, le Croissant-Rouge arabe syrien (CRAS), ont distribué des rations alimentaires à près de 46 000 personnes.

En juillet, le PAM a fourni une assistance alimentaire à 541 575 personnes en Syrie. L’organisation s'était donnée pour but de venir en aide à 850 000 personnes, mais en a été empêchée par les combats se produisant dans les zones rurales près de Damas, à Homs, Hama, Deir ez-Zor et Alep.

Selon une évaluation récente effectuée par les Nations Unies et le gouvernement syrien, près de trois millions de Syriens ont besoin d’assistance urgente en denrées alimentaires, cultures et bétail, au cours des trois à six prochains mois, notamment dans les zones qui sont le théâtre d’âpres conflits et de déplacements de population. Près d’un million de personnes ont besoin d’assistance pour les cultures, le fourrage, les combustibles et la réparation des pompes d’irrigation.

La plupart des familles vulnérables que la FAO et le PAM ont rencontrées font état d’une baisse de revenus associée à une hausse des dépenses. « Beaucoup ont réduit le nombre de repas, mangent des aliments moins chers et de moins bonne qualité, achètent de la nourriture à crédit, ou sortent les enfants de l’école pour les envoyer travailler », ajoute le PAM.

Face à l'ampleur de la crise, le PAM projette d’élargir ses opérations en fonction des possibilités d’accès aux zones affectées par la crise. Toutefois, le PAM a lancé un appel à l’aide internationale pour la Syrie d’un montant de 103,2 millions USD. A ce jour, il manque encore 58,9 millions USD sur les fonds demandés.

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...