Syrie: Kofi Annan a démissionne de ses fonctions

Écouter /

Kofi Annan jette l'éponge. Il a donné sa “démission” de son poste de médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie.

Kofi Annan a justifié sa démission jeudi à Genève en estimant ne pas avoir été assez soutenu. “Je n’ai pas reçu tous les soutiens que la cause méritait. Il y a des divisions au sein de la communauté internationale. Tout cela a compliqué mes devoirs”, a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse annoncée à la dernière minute par l’ONU.

Ban Ki-moon a exprimé sa “très profonde gratitude (à M. Annan) pour ses efforts courageux et déterminés” et son “profond regret” de le voir partir.

L’ONU “reste impliquée dans des efforts diplomatiques pour mettre un terme à la violence” en Syrie, a-t-il souligné.

Mais il a déploré le fait que “les divisions persistantes au sein du Conseil de sécurité sont devenues un obstacle à la diplomatie, rendant le travail de tout médiateur beaucoup plus difficile”.

Monsieur Annan restera toutefois aux affaires jusqu'au 31 août. Il avait été nommé le 23 février dernier mais son plan de paix en six points pour régler le conflit en Syrie, prévoyant une cessation des combats entre gouvernement et opposition armée et une transition politique, n’a jamais pu être appliqué.

Ban Ki-moon a regretté que l’occasion de régler la crise syrienne offerte par le plan Annan “n’ait pas été saisie, même si elle reste le meilleur espoir pour le peuple de Syrie”.

(Mise en perspective de Maha Fayek ; avec un extrait sonore de Kofi Annan, Envoyé Spécial démissionnaire des Nations Unies et de la Ligue arabe en Syrie)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...