Syrie : Inquiétude sur le sort des réfugiés iraquiens, afghans et somaliens

Écouter /

En Syrie, la situation continue de se dégrader et les déplacements de population augmentent autour de ce pays. Au total, d’après le HCR (au 14 août) près de 157 000 syriens sont réfugiés dans les pays limitrophes, notamment en Turquie, au Liban, en Iraq et en Jordanie. Mais ces violences rendent le sort des réfugiés iraquiens, afghans et somaliens de plus en plus difficile.

Si plus de 25 000 iraquiens ont réussi à fuir les combats et rentrer à Bagdad depuis le 18 juillet dernier, le HCR s'inquiète du sort des réfugiés afghans ou somaliens.

Ainsi, un minibus d’une famille d'11 réfugiés somaliens qui tentaient de fuir Mneed Tal et se dirigeaient vers Hurnah a été ainsi touché par des tirs d’armes. Un garçon de neuf ans a été ramenée à la communauté somalienne d’al-Hurneh et le sort du reste de la famille de ce bus reste inconnu.

Près de 70 réfugiés somaliens ont été ainsi transféré dimanche par le Croissant Rouge arabe syrien de Hurnah à Masaken Barzeh où ils ont été temporairement hébergés par des Somaliens.

Selon le porte-parole du HCR, Adrian Edwards, les familles d’accueil sont sous la pression. Dans ces conditions, il arrive que certains réfugiés somaliens soient expulsés par les propriétaires afin d'héberger d’autres personnes déplacées. Du Coup, des Somaliens sont souvent mis à l'abri dans des écoles de Zahira.

Près de 3000 réfugiés somaliens étaient enregistrés en Syrie avant le début des violences en mars 2011.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore d'Adrian Edwards, porte-parole du HCR à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...